Rechercher

Bien choisir une entreprise pour devenir Conseiller en vins

Mis à jour : juin 19

Vous êtes passionné.e de vins et vous cherchez à partager votre passion ? Que ce soit pour faire carrière ou simplement compléter vos revenus, voici les questions à vous poser.

Est-ce que j'aime le vin ?

Nul besoin d'être un pro incollable sur les terroirs et les cépages pour devenir Conseiller.ère. La bonne philosophie : partager ce que l'on aime. En faisant découvrir des vins que vous appréciez autour de vous, vous allez être irrésistible.

La vente, c'est un transfert d'émotions, alors soyez vous-même et laissez faire la magie du produit. Le vin est probablement le produit le plus facile à faire apprécier sans savoir

vraiment vendre !


Est-ce que la gamme proposée est assez large ?

On est tous pareils : on adore acheter, faire un shopping, tester avant de commander, avoir le choix. Pensez-donc à vérifier si l'entreprise pour laquelle vous postulez propose un large choix de types de vins et aussi de prix.

Astuce : regardez par exemple si la gamme comporte des vins de régions différentes, des rouges, des blancs, des rosés et des pétillants.


Quels sont les statuts possibles ?

Engagez-vous avec une entreprise qui proposera le statut adapté en fonction de votre besoin : à temps plein, à temps choisi, etc.

Si une entreprise propose une variété de statuts et un plan de rémunération évolutif, elle saura vous accompagner dans votre réussite.


L'Atelier des vins, une entreprise parfaite ?

L'Atelier des vins répond à tous les critères de sérieux des plus grandes enseignes de vente de vins à domicile. En complément, vous bénéficiez d'une formation solide mais adaptée et d'un échantillonnage !

Pour en savoir plus, contactez-nous sans tarder et nous vous appellerons.

0 vue

L'Atelier des vins

BP 20027

31 rue du Vieux Château RD 974

21640 Vougeot

882 985 591 R.C.S. Dijon

contact@latelierdesvins.com

  • Facebook
  • LinkedIn - Gris Cercle

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

L’offre et la vente d’alcool sont interdites aux mineurs de moins de 18 ans.